Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2012

Portrait d'Elia Kazan par Coco peintre du facteur Cheval 1987

Elia Kazan,Coco peintre du facteur Cheval,Coco,Coco peintre,Hauterives,Palais Idéal,facteur Cheval,

04/04/2005

Facteur Cheval

Poème de André BRETON

Nous les oiseaux que tu charmes toujours du haut de ces belvédères
Et qui chaque nuit ne faisons qu'une branche fleurie de tes épaules aux bras de ta brouette animée


Qui nous arrachons plus vifs que des étincelles à ton poignet
Nous sommes les soupirs de la statue de verre qui se soulève sur le coude quand l'homme sort
Et que des brèches brillantes s'ouvrent dans son lit
Brèches par lesquelles on peut apercevoir des cerfs aux bois de corail dans une clairière
Et des femmes nues tout au fond d'une mine

Tu t'en souviens tu te levais alors tu descendais
Du train
Sans un regard pour la locomotive en proie aux immenses racines barométriques
Qui se plaint dans la forêt vierge de toutes ses chaudières meurtries
Ses cheminées fumant de jacinthes et mue par des serpents bleus

Nous te précédions alors nous les plantes sujettes à métamorphoses


Qui chaque nuit nous faisions des signes que l'homme peut comprendre
Tandis que sa maison s'écroule et qu'il s'étonne devant les emboîtements singuliers

que recherche son lit avec le corridor et l'escalier
L'escalier se ramifie indéfiniment
Il porte à une porte de meule il s'élargit tout à coup sur une place publique
Il est fait de dos de cygnes une aile ouverte pour la rampe
Il tourne sur lui-même comme s'il allait se mordre mais non il se contente sur nos pas d'ouvrir toutes ses marches
Comme des tiroirs
Tiroirs de chair à la poignée de cheveux
A cette heure où des milliers de canards de Vaucanson se lissent les plumes
Sans se retourner tu saisissais ta truelle dont on fait les seins


Nous te souriions tu nous tenais par la taille
Et nous prenions les attitudes de ton plaisir
Immobiles sous nos paupières pour toujours comme la femme aime voir l'homme
Après avoir fait l'amour.

André BRETON, Clair de Terre 

Note 

En hommage au célèbre architecte du Palais Idéal  Coco Peintre du Facteur Cheval expose en 1987 en la Salle des mariages d' Hauterives une Collection unique et singulière  d'une trentaine d'huiles sur toile. Grâce à la complicité de monsieur le Maire d'Hauterives on a aussi assisté à un mariage surprise... Mais, outre l'originalité  de  cette peinture naïve et spontanée on découvre l'histoire du  premier  portrait  peint de Ferdinand Cheval ... et de la saga familiale ... Cette Collection fut représentée en 2000 dans l'enceinte du Palais Idéal ...

Pour découvrir Coco peintre du Facteur Cheval  voir les liens ci dessous

Coco peint le mariage d'Alice

Expo COCO peintre du facteur Cheval 1987  Album

Présentatio Coco  Exposition  au Palais Idéal

Coco peintre du Facteur Cheval Expose au Palais Idéal à Hauterives Drôme 

Coco peintre du Facteur Cheval Un Collection unique et Singulière  

Coco Peintre du Facteur Cheval Blogspot

http://arimajblog7.blogourt.fr/                          BLOGOURT

http://membres.lycos.fr/cocofacteurcheval/         LYCOS 1 +

Coco peintre Album sur média overblog

Coco Album Minimum touch integration overblog

Site arimaj perso

arimaj artblog Blogorama

coco arimajgmail over-blog

Coco Album sur arimaj podomatic 

Coco Album sur Dubonson Podomatic